Le prophète (Khalil Gibran)
Le prophète (Khalil Gibran)

Le prophète (Khalil Gibran)

M02910233138 source âme | amitie | amour

Il est des hommes “qui ont la vérité en eux mais ne l’expriment pas en paroles”. Dans le prophète, Khalil Gibran parle de l’exil, de l’amour, des enfants, du manger et du boire, du travail, de la douleur, de l’amitié, de la beauté, de la mort. Mais l’essentiel, il ne peut le dire. C’est en creux qu’il fait sentir la vérité muette de son âme. Et l’invisible évoqué par le prophète libanais parle directement à l’invisible qui est en nous.

“Je ne connais pas d’autre exemple, dans l’histoire de la littérature, d’un livre qui ait acquis une telle notoriété, qui soit devenu une petite bible pour d’innombrables lecteurs, et qui continue cependant à circuler en marge, comme sous le manteau, sous des dizaines de millions de manteaux, comme si Gibran était toujours un écrivain secret, un écrivain honteux, un écrivain maudit” Amin Maalouf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.